Comment se déroule une séance ?

L’approche du traitement dépend de la pathologie et de la personne qui s’adresse au fasciathérapeute.

Un fasciathérapeute a 4 outils à sa disposition pour traiter une personne :  

  • Le traitement manuel: des pressions et étirements manuels doux, profonds et non-manipulatifs.
  • Des exercices de rééducation sensorielle : des enchainements de mouvements de rééducation lents et proprioceptif à la portée de tout le monde.
  • L’entretien à méditation corporelle : un entretien à base des gains perceptifs du patient pendant le traitement peut lui permettre de cheminer dans un processus. Le thérapeute devient un pédagogue qui crée les conditions pour que la personne soit capable d’apprendre de son corps.
  • Méditation de pleine présence: forme de méditation laïque, une introspection pour mobiliser les ressources attentionnelles, cultiver l’estime de soi et la présence à soi.

Selon la demande du patient et de son corps, le praticien adaptera son protocole de traitement du travail corporel à un accompagnement d’un processus de vie.

Des instructions adéquates permettent au patient de se rendre compte de ce qui se passe à l’intérieur de son corps; il ressent et découvre de nouveaux modèles de mouvement, élargit ses possibilités de mouvement, perçoit les changements de tensions et d’autres réactions physiologiques utiles.

La prise de conscience de ces phénomènes met la personne dans un état d’âme salutogène. Il sera conscient de cet état vivifiant et pourra en tirer des informations pour poursuivre l’approche de son problème, tant au niveau du corps que de l’esprit. Le soutien et l’accompagnement pédagogique approprié sont à ce stade indispensables.

L’objectif est que le patient parvienne à se prendre en main en s’observant soi-même, en observant ses propres réactions, ses mouvements, son comportement pour parvenir à un changement somato-psychopédagogique. Ici, le rôle du fasciathérapeute est autant thérapeutique que pédagogique.