Les champs d’application

Voici un aperçu des pathologies qui peuvent amener une personne à consulter un fasciathérapeute.

Les champs d’application:

Chez l’adulte

  • personnes anxieuses, en situation de stress, de fatigue, de burn-out, de mâl-être…
  • douleurs chroniques : arthrose, lombalgie, cervicalgie, fibromyalgie, rhumatismes…
  • douleurs aiguës : lumbagos, sciatiques, cruralgies, torticolis, tendinites.
  • traumatologie : entorses, pathologies musculaires, après une intervention chirurgicale, en médecine du sport, prévention de lésions.
  • pathologies de la sphère crânienne : céphalées, migraines, névralgies d’Arnold ou du trijumeau, acouphènes…
  • pathologies de la sphère abdominale et uro-gynécologiques : troubles du transit, syndrome du côlon irritable, règles douloureuses…
  • soins de support : accompagnement pendant les périodes de radiothérapie/chimiothérapie, soin palliatif, en post-chirurgie…

Chez l’enfant 

  • Troubles de la posture et du développement psychomoteur : plagiocéphalie, torticolis, raideur globale, prématurité,
  • Troubles du sommeil
  • Troubles digestifs : reflux gastro-oesophagien, coliques.
  • Affections ORL : otites, rhinites, bronchiolites, bronchites.
  • Autres troubles : problèmes du plexus brachial, problèmes de hanches ou de pieds, canaux lacrymaux bouchés, poussées dentaires, troubles relationnels

La fasciathérapie ne se substitue en aucun cas à un diagnostic suivi médical.