fbpx

Fasciathérapie et trauma

Home » Formation continue » Fasciathérapie et trauma

S'inscrire

Nouveau ici? Inscrivez-vous en 1 minute et inscrivez-vous.



Connexion

Avez-vous un compte? Cliquez sur connexion et inscrivez-vous.

Stage fasciathérapie et trauma

Plus qu’on ne le pense, les patients qui consultent un fasciathérapeute ont des antécédents de trauma.  En tant que fasciathérapeute, il est donc important de connaître les notions de trauma, de les reconnaître et de les comprendre. Ainsi, nous pouvons faire la distinction entre ce que nous pouvons accompagner en toute sécurité et ce qui doit être référé le cas échéant(*).

En dehors de tous les battages qui circulent actuellement autour du traumatisme, il est important de pouvoir regarder sobrement les fondements de ce que signifie réellement le terme « traumatisme » :

  • D’une part, nous distinguons les patients souffrant de SSPT (syndrome de stress post-traumatique) qui sont reconnus comme tels et adressés au fasciathérapeute pour le traitement des symptômes corporels persistants avec lesquels ils sont aux prises. Cette démarche est souvent combinée à un parcours psychothérapeutique avec un thérapeute spécialisé dans le traitement des traumatismes.
  • D’autre part, nous avons des patients en traitement avec des antécédents de traumatisme qui ne font pas eux-mêmes le lien entre les plaintes corporelles actuelles et les événements traumatiques passés.  Il arrive alors que le patient ne raconte pas toute l’histoire au thérapeute du fascia, mais qu’il parvienne à la comprendre grâce au processus de traitement.
  • Enfin, nous voyons des patients avec des plaintes physiques, prononcées ou non, qui peuvent être liées à un passé traumatique inconscient.  Le patient n’a aucun souvenir du traumatisme.  En tant que thérapeute, nous rencontrons alors parfois des tensions tissulaires qui ont été stockées en profondeur mais qui s’expriment à la surface sous la forme de symptômes plus spécifiques tels que des maux de tête, des problèmes de mâchoire, des problèmes digestifs, des problèmes de hanche, des problèmes de plancher pelvien, mais aussi des problèmes respiratoires, des palpitations, des douleurs chroniques et des attaques de panique.  Il arrive également qu’un patient se souvienne d’un événement de sa vie personnelle qui n’est pas (ou plus) conscient, ou qu’il ressente une libération émotionnelle inattendue.

 

«  La spécificité du corps traumatique est qu’il réagit de manière inattendue, qu’il semble avoir une vie propre et, surtout, que le traumatisme semble « oublié » mais qu’il laisse une trace évidente dans le corps. »

 

À quoi s’attendre lors de ce stage dédié à l’accompagnement des personnes ayant vécu des traumatismes ?

  • Des connaissances scientifiques récentes sur le fascia et l’intéroception qui servent de base à la conscience du mouvement, du corps et de soi et offrent un meilleur aperçu de la psychosomatique et des traumatismes.
  • La distinction entre le stress post-traumatique (SPT), l’état de stress post-traumatique ( SSPT) et les traumatismes complexes ou traumatismes de la petite enfance (SSPTC) qui peuvent conduire à des traumatismes développementaux et/ou à des traumatismes de l’attachement. Quand une vision dynamique du développement devient une nécessité. (Joeri Calsius, Ybe Castelein)
  • Fondements théoriques de la psycho-traumatologie. Les différents types de réponse au stress qui existent en plus de la lutte, de la fuite et de l’immobilisation et quelques suggestions de traitement clés dans la thérapie des traumatismes. (Peter Levine, Bessel Van der Kolk, Gabor Maté, Stephen Porges, …)
  • Intégration dans la pratique, de l’anamnèse au processus de traitement, avec une attention particulière à l’approfondissement du contexte psycho-émotionnel et socioculturel et de la dimension existentielle du traumatisme. Apprendre à reconnaître le corps traumatique.
  • Outils pratiques pour apprendre à gérer le corps traumatique, les remémorations et la libération émotionnelle à la fois dans la thérapie manuelle, la thérapie par le mouvement et la conversation.
  • Histoires de cas comme application et intégration de l’apprentissage acquis.

 

(*) Il est important pour tout thérapeute qui travaille avec le corps d’étayer son expertise avec les connaissances nécessaires. Cela facilite le dialogue avec des collègues d’autres disciplines. Dans de nombreux cas, les traumatismes nécessitent une approche transdisciplinaire.

 

Ce stage s’inscrit dans le cycle de la somato-psycho-pédagogie en fin de cursus et sera donné par Sophie Vandeput, fasciathérapeute avec une grande expertise dans le cadre du traitement des personnes souffrantes de conséquences de traumatismes.


Fasciathérapie et trauma


Salle Carpe Diem, La Place 16, 1325 Corroy-le-Grand

Salle: Carpediem La Place 16, 1325 Corroy-le-Grand

Therapeut

Sophie Van de Put

docente Fascia college – specialisatie Fascia en trauma Kinesitherapie Hoger Bachelor Opleidin

Therapeut

Isabel De Keyser

Licencié en thérapie physique et en sciences de la réadaptation motrice (KULeuven) Diplôme en th

Therapeut

Dr. Philippe Rosier

hoofddocent Fascia College – verantwoordelijke Fascia College Academy Master in de kinesitherapie

Détails

Comment puis-je m'inscrire ?

Pour votre inscription, vous avez besoin de créer un compte d'utilisateur.

Je n'ai pas encore de compte d’utilisateur.

Cliquez sur s'enregistrer, suivez les instructions et créez votre compte.

S'INSCRIRE

J'ai déjà un compte d'utilisateur

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour vous connecter avec votre compte actuel.

CONNEXION

Abonnez-vous à la newsletter.

Si vous souhaitez être tenus informés des activités et formations du Fascia Collège?